Cinq cent trois Burundais ont été accueillis à la frontière burundo-tanzanienne

DKFkx8TX0AAGO1LEn collaboration avec le HCR (Haut commissariat des Nations unies pour les refugiés) le ministère de l’Intérieur et de la formation patriotique a procédé à l’accueil de 503 Burundais en rapatriement volontaire de la Tanzanie le mardi 19 septembre 2017 à la frontière burundo-tanzanienne de Mugina en commune Mabanda de la province de Makamba. Le ministre de l’Intérieur, les administratifs de la province de Makamba et ces rapatriés ont manifesté leur sentiment de joie à cette occasion.

Le centre de transit de Gitara est établi dans la commune Mabanda de la province de  Makamba au Sud du Burundi. Il a été construit grâce à l’appui du HCR Burundi au gouvernement du Burundi. Toutes les 137 familles qui étaient attendues et composées de 503 personnes, ont été accueillies à la frontière burundo-tanzanienne à 12h37 à Manyovu, du côté de la Tanzanie. Le gouvernement du Burundi était représenté par le ministre de l’Intérieur et de la formation patriotique Pascal Barandagiye, accompagné du gouverneur de la province de Makamba et du  représentant résident du HCR au Burundi.

Ces rapatriés ont été dirigés par après au centre de transit de Gitara où ils devaient y passer au maximum 48 heures avant d’être transportés vers leurs communes d’origine respectives. A son tour, le représentant résident du HCR au Burundi Abel Mbiligni a salué les bonnes relations qui existent entre cette agence des Nations unies et le gouvernement du Burundi. Et pour le centre de Gitara, M. Mbilinyi a précisé qu’il sied de remercier tous ceux qui ont apporté leur contribution jusqu’à la réalisation de cette activité d’accueil des refugiés. C’est, entre autres, le gouvernement du Burundi, l’Organisation internationale IRC (International rescue commitee) pour son appui en eau potable et le Programme alimentaire mondial (Pam) pour avoir fourni la nourriture nécessaire.

Tout le nécessaire a été mis en place pour intégrer dignement les rapatriés

Quant à lui, le ministre de l’Intérieur et de la formation patriotique Pascal Barandagiye a souhaité la bienvenue aux Burundais qui venaient de regagner leur pays natal. Il les a rassurés que les communautés et l’administration locales ont été préparées en vue de leur accueil chaleureux et d’une réintégration effective. Et d’ajouter que le gouvernement du Burundi et ses partenaires comme le HCR et l’IRC ont déjà préparé leur arrivée et leur intégration en vue de vivre dans de bonnes conditions durant les premiers jours. C’est notamment la nourritures en fonction de la taille de la famille qui est distribuée à chaque ménage de rapatrié, un kit complet de cuisine, etc ; et une somme équivalent à 40 dollars par personne adulte et 20 dollars par enfant.

Le ministre Barandagiye a demandé aux rapatriés de faire en sorte que ces trois mois où ils auront des subventions au complet pour satisfaire leurs besoins élémentaires soient une occasion de préparer une relève digne. Il a par -là invité ces derniers à vaquer aux activités quotidiennes dans leurs champs, leur lieu de service, etc. car un Burundais qui se respecte ne peut jamais se comporter  comme un mendiant. Et de rappeler que si les Burundais qui s’étaient exilés sont en train de regagner leur pays natal c’est parce que la paix et la sécurité y sont bonnes. D’où les rapatriés sont appelés à sauvegarder cette tranquillité dont le rétablissement a coûté cher aux Burundais.

Il importe de signaler que chaque famille recevait   une aide en vivres diverses qui lui permettra de vivre pendant trois mois. Ces vivres étaient composés de riz, de haricots, de graines de maïs, de farine, d’huile de coton etc. En plus, chaque personne recevait le matériel de couchage et les effets de toilette.

Amédée Habimana, http://www.ppbdi.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s