La police note le départ de certains jeunes burundais vers « les réseaux des terroristes »

C1eyisdWQAAGLG4La Police Nationale du Burundi (PNB) dispose des informations faisant état d’un éventuel départ de certains jeunes burundais vers « les réseaux des terroristes », a déclaré le commissaire de police André Ndayambaje, inspecteur général de la PNB.

Le commissaire Ndayambaje s’exprimait lundi dans un point de presse tenu après avoir présenté les réalisations de l’opération régionale conjointe dénommée « USALAMA IV » (paix en français) regroupant les organisations sous-régionales d’Interpol en Afrique orientale et en Afrique australe en vue d’une synergie régionale dans la lutte contre les crimes transnationaux.

M. Ndayambaje a signalé que grâce à cette opération policière régionale conjointe réalisée dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations des chefs de police des pays de ces régions africaines, à l’actif des réalisations burundaise se trouve notamment l’arrestation de quatre jeunes filles burundaises qui voulaient transiter par l’Ouganda pour rejoindre le sultan d’Oman, la saisie de 45 types de médicaments périmés dans les différentes pharmacies implantées au Burundi.

« Dans le cadre de la mise en œuvre de la recommandation des chefs de police des pays de l’Afrique orientale et de l’Afrique australe, relative à l’organisation des activités conjointes pour lutter contre les crimes transnationaux, les organisations sous-régionales d’Interpol de l’Afrique orientale et de l’Afrique australe, ont organisé pour la quatrième fois, une opération conjointe dénommée USALAMA du 4 au 5 octobre 2017 », a indiqué le commissaire Ndayambaje.

Cette opération, a-t-il précisé, a ciblé les crimes transfrontaliers suivants : le trafic des drogues, le trafic des êtres humains et la migration clandestine, la prolifération illicite des Armes Légères et de Petit Calibre (ALPC), les crimes contre l’environnement, le vol des véhicules, les marchandises contrefaites et illicites, le vol des câbles électriques et métaux non ferreux, le trafic des minerais, le terrorisme et les malfaiteurs en fuite.

Cette opération, a-t-il ajouté, a été organisée conjointement dans tous les pays de l’Afrique orientale et de l’Afrique australe.

French.china.org.cn |  le 17-10-2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s