Message des Évêques de l’Église Catholique du Burundi

Message des Évêques de l’Église Catholique du Burundi

001 10092017 195305002 10092017 195312003 10092017 195317004 10092017 195322005 10092017 195354006 10092017 195400007 10092017 195405008 10092017 195411009 10092017 195416

Publicités

9 commentaires sur “Message des Évêques de l’Église Catholique du Burundi

  1. Ce document risque de discréditer totalement l’Eglise catholique. Par le nombre de références des textes bibliques (Romains 14: 17, Jérémie 6:14, Actes 4:12, Jean 12:32; 19:34, Luc 4:18; Ephésiens 4:14, 4:14, Jean 15:-, 1 Timothée 4:12, Romains 10:15, Amos 3:3, Hébreux 13:8), ce document ne peut être envoyé qu’aux responsables religieux et aux théologiens et non à un peuple qui ne peut comprendre les écritures qu’à travers la vie exemplaire que mènent ces Prédicateurs de la Parole de Dieu en tant que modèles du troupeau .

    J'aime

  2. J’ai aussi l’impression que si l’inspiration était encore en vigueur chez nos pasteurs, ce message (plaidoirie) conviendrait mieux dans les voies diplomatiques que dans les assemblées publiques et priantes…

    J'aime

      • Finalement, les adeptes de Satan sont nombreux. Pourquoi vous critiquer le document des Évêques alors qu’il fait référence à La Bible ? Cela signifie que la Bible elle-même n’importe pas pour vous. Ils n’ont fait que vous rappeler la Parole d Dieu (qui est reprise dans la Bible).
        « Bo baravuga ntibavura ». Si vous êtes intumva comme le sont vos chefs, « Malheur à vous ». Parole du Seigneur.

        J'aime

  3. Comme on l’a toujours dit en Kirundi: « Bibwirwa benshi bikumva bene vyo ». L’eglise catholique ne cherche pas des clients pour seulement remplir les eglises et surtout les poches de ses predicateurs, elle a une mission de rassembler les ames pour le royaume de Dieu. Dire la verite au monde, et meme a ceux qui sont blesses par celle-ci.
    Assis quelque part dans une eglise ce diamanche, une femme etait aussi assise derriere moi, quand le pretre lisait ce message, il est arrive au point 9 et a parle des Burundais qui ont quitte le pays, la femme derriere moi n’a pas pu se retenir pour manifester son degout, sa mefiance ‘aca arimyoza’ . pour elle les eveques ne devraientt pas se soucier des freres en detresse a l’etranger.Les belgers ne doiventt pas se soucier des brebis. Ils doivent precher dans le vide. Mais la parole de Dieu est vivante. Elle est vivante, non dans le vide mais dans la vie des hommes. Ne confondez plus l’eglise catholique a autre chose.
    Je ne suis q’un simple chretient

    J'aime

  4. Ndaba, voici où réside l’erreur de ces pasteurs: la meilleure façon de sauver les loups, ce n’est pas de les apprivoiser au milieu et au détriment des enfants; en ce moment on sauve les loups et on perd les enfants! Voilà ce qu’ils font en perseverant dans cette erreur qui date déjà de 2015 (avec ces discours en effet, ils encouragent les sanctions contre le Burundi qui ne touchent en réalité que les plus de 9 millions de Burundi restés au pays -de qui ils n’hésitent d’ailleurs pas à réclamer les diverses contributions-; ils endurcissent aussi les coeurs des délinquants qui ont déclenché la crise d’Avril 2015: jamais ils ne les interpellent en effet de demander pardon pour leur erreur de calcul: POURQUOI?)
    La meilleure façon de sauver les loups, c’est de les trouver dans la nature, les attraper, les mettre dans les cages, les libérer dans les zoos avant les les apprivoiser c’est-à-dire les faire cohabiter avec les enfants.
    Bien sûr, s’ils ne sont loups que par corruption de la nature, la meilleure façon, la voie la plus courte, c’est de les trouver dans la nature, les rééduquer, avant de les réintégrer dans la maison. Or, d’où viendra la sagesse ou quand sera de retour l’inspiration chez ces braves pour qu’ils suivent une procédure raisonnée et raisonnable?
    Du reste, dialoguer c’est très bien, mais en face de la crise économique que nous vivons, la priorité ne devrait pas être donnée à ces dialogues et déplacement frivoles des politiciens, plutôt q’au retour des aides au pays. Que disent nos pasteurs des aident coupées au pays et affectées aux déplacements, hôtels, conférences et fêtes de ceux qu’on appelle politiciens et société civile en exile?

    J'aime

    • Juste pour te rappeler que ceux qui ont déclenché les manif de 2015 ne sont pas des délinquants, mais des hommes clairvoyants, qui ont enfin mis à nu la cupidité des actuels dirigeants de ce pays. Ceux qui disaient que les anciens présidents étaient tous « fautifs » -de MICOMBERO à NDAYIZEYE- sont en train de commettre, non pas seulement la même erreur, mais plus que ça.
      Le temps viendra où ils seront jugés, chacun selon la gravité de ce qu’il aura fait, y compris nous tous car nous ne serons pas exemptés.
      Si vous êtes proche du pouvoir, donnez ce conseil; s’il y a refus d’écoute, vas-y avec une ou deux personnes, afin qu’il y ait plusieurs témoins; s’il y a encore refus, parles-en à leurs familles; s’il y a encore refus, considérez ce pouvoir comme damné -damnation- . Dieu ne t’en voudra pas pour ça; mais si tu n’a pas approché ce pouvoir pour lui signifier que ce qu’il est en train de faire est mauvais, tu en seras responsable le jour du jugement.

      J'aime

  5. Pourquoi les évêques n’évoquent pas le paradoxe d’un pays catholique dirigé par un protestant pendant plus de dix ans?J’aurais aimé entendre leur point de vue!

    J'aime

  6. Oui cher MBABAREMPORE, d’abord en privé, pas en public(dans l’église, dans une assemblée réunie angéliquement pour prier) . La voie publique vient donc en dernier recours(C’est la démarche biblique qu’on appelle « voie diplomatique » en politique).
    Je suis plutôt proche de l’Eglise catholique, c’est pour cela que j’interpelle ceux qui ont parlé au nom de l’Eglise catholique du Burundi.
    « Délinquant » ce n’est pas une injure, c’est un qualificatif pour celui qui a commis un délit/ une infraction. Il n’y en a pas parmi ces gens? Ne soyons pas trop sentimentaux quand-même…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s