La CNIDH s’exprime sur le rapport de la commission d’enquête sur le Burundi

JEAN BAPTISTE BARIBONEKEZALe président de la Commission nationale indépendante des droits de l’homme (CNIDH), M. Jean-Baptiste Baribonekeza, a fait, lundi à Bujumbura, une déclaration pour s’exprimer sur le rapport élaboré par la Commission d’enquête sur le Burundi, créée par la Résolution 33/24 du Conseil des droits de l’homme du 30 septembre 2016.

Pour M. Baribonekeza, la CNIDH note que cette commission d’enquête reconnaît qu’elle n’a pas pu accéder au territoire burundais en vue d’effectuer des enquêtes sur terrain, approfondir ses enquêtes et couvrir l’ensemble des violations des droits de l’homme au Burundi. La CNIDH estime aussi que les arguments avancés par ladite commission d’enquête ne sont pas convaincants pour qualifier certaines allégations recueillies de crimes contre l’humanité. Selon la CNIDH, la démarche ayant débouché à cette qualification relève de la précipitation.

Par ailleurs, la CNIDH considère que le fait d’écarter les thèses de crimes de génocide et des crimes de guerre est une avancée par rapport à certaines analyses précédemment fournies à la communauté internationale sur la situation des droits de l’homme au Burundi. Cela pourrait constituer une brèche pour un dialogue franc et constructif, a-t-elle souligné.

La CNIDH estime en outre que les violations des droits de l’homme au Burundi ne sont pas au-delà de la capacité de la justice burundaise. C’est dans ce sens qu’elle recommande aux autorités judiciaires burundaises de poursuivre le travail de traitement des dossiers relatifs aux allégations de violations des droits de l’homme dont elles sont saisies. Dans la même optique, la CNIDH recommande à la Cour pénale internationale (CPI) de clôturer l’examen préliminaire entamé depuis le 25 avril 2016 sur la situation au Burundi, avec une décision permettant de laisser à la justice burundaise, l’opportunité de s’occuper de toutes les plaintes concernant les crimes pouvant avoir été commis au Burundi.

BUJUMBURA, 12 sept (ABP)

Publicités

2 réflexions sur “La CNIDH s’exprime sur le rapport de la commission d’enquête sur le Burundi

  1. Kibeho

    NUKURi nibaturekere uburenganzira duhabwa namategeko,none karaciye ingani twitwe abakoloni mugihugu cacu???ivyo CPI yobikora mugihe yobonako Ubutungane bw,Uburundi bwananiwe burundu,ariko ivyovyose biva hehe?Ni kubanyepolitike bahunze igihugu batacizeye ubutungane bw,uburundi,bafadikanije nabiyita Societe Civile,bagaheza bagaha ama Rapports yibinyoma afatiye kuribi nabiriya abazungu,nabo kubera babona bariko bayahabwa nabarundi,ntibirirwa barabinyuma babonako arivyo.Ariko birababaje kuko simbona iyo tuja,niyo tuva,Ariko hakenewe ko Abanyepolitike Bu Burundi bicara hamwe bakaraba ineza y’umunyagihugu n’igihugu kuko bavyemera batavyemera bose bazopfa ariko igihugu kizokwononekara ariko ntikizopfa.

    J'aime

  2. Kibeho

    Abari muri Opposition nabo ariyo CNARED,nkumurundi mutoya arikumwe nabandi barundi turamaze kubonako biciyemwo imirwi ibiri :CNARED TUTSI,CNARED HUTU,kulko ntibigera bahuza muvyiyumviro nagatoya,kuko nkabose barigeze gutwara uburundi,barazinanyi umwe wese iciza nikibi bakoreraniye ntibaje ngaho ngo batubeshe,muribo harabishe NDADAYE Melchior,abishe abanyagihugu inyuma yiyicwa rya Ndadaye,Harabandi bishe abatutsi 1993,nukuvuga muribo haguma akarigangamuhogo,vyumvikana ko naho boba bashitse kukintu muribo bazosubira gucanamwo,TUBAHANURE IKI????BOKORA GUTE????

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s