Les filles obligées de faire le sexe sans préservatif à Mahama

camp-rwandais-de-mahamaCertaines filles victimes des abus sexuels dans le camp des réfugiés de Mahama affirment que le préservatif n’est presque jamais utilisé. Elles expliquent que leurs partenaires sexuels les obligent à laisser tomber ce moyen de protection.

La plupart des filles ne parlent pas lorsqu’on leur demande si elles utilisent le préservatif lors des rapports sexuels, signale une animatrice communautaire du camp de Mahama. ‘’La plupart des garçons, eux, sont francs : ils disent que le préservatif diminue le plaisir sexuel’’, ajoute l’animatrice communautaire. Ce qui est mauvais, c’est que, les hommes obligent les filles d’ignorer carrément le préservatif, lors des relations sexuelles, déplore F.T qui ajoute que les filles sont souvent victimes des abus sexuels à cause de leur mauvaise situation socio-économique. ‘’J’ai conseillé à certaines filles d’user le préservatif et elles m’ont demandé si j’allais leur acheter le lait de toilette ou les habits que les hommes leur donnent pour accepter des relations sexuelles non protégées’’, indique F.T qui ajoute que la plupart de ces filles ne vivent pas avec leurs parents respectifs.

La sensibilisation est pourtant permanente

‘’Les réfugiés ne viennent pas récupérer les préservatifs de leur propre gré’’, indique F.T en rigolant. L’animatrice communautaire de Mahama explique que les séances de sensibilisation sont pourtant organisées pour les filles, en ce qui lui concerne, et qu’elles en profitent pour leur distribuer les fémidoms. ‘’C’est à elles de choisir de les utiliser ou pas’’, précise F.T.

‘’Nous leur disons que les préservatifs les protègent contre les grossesses non désirées et contre le VIH mais ce n’est pas du tout facile de les convaincre à cause des raisons que je vous ai données’’, déplore l’animatrice communautaire.

Elle signale que la situation est très compliquée dans ce camp de Mahama étant donné que certains réfugiés prônent l’abstinence ‘’qui n’est pourtant pas un outil efficace pour lutter contre les grossesses non désirées et les maladies sexuellement transmissibles comme le VIH’’.

mercredi, 13 septembre 2017 06:14, http://rpa.bi

Publicités

10 commentaires sur “Les filles obligées de faire le sexe sans préservatif à Mahama

  1. En se laissant manipulés par la Radio Kanyanishamiryago dite RPA, ils ne cherchaient que ce génocide contre eux-mêmes. Si c’est le cas, je leur suggérais de rester au Rwanda pour ne pas infecter leurs conjoints de retour au Burundi. Que Ruguruka et siens dits Club SINDUMUJA recueillent les fruits de leurs semences- des morts- et tout un peuple qui se déciment du sida et d’autres maladies sexuellement transmissibles. Pourtant Sinduhije, le chef des fous et ses acolytes (NIninahazwa, la demoiselle Inangare mukobwa wa Karara yabuze kuvyara umwana akavyara ubwibone- alliance Maggy, etc. dorment tranquillement en Europe – et ne se soucient de rien.

    J'aime

  2. Rien n’est pire qu’être refugié dans de conditions ignobles comme celles dans lesquelles vivent les refugiés burundais dans les camps rwandais. La plupart d’entre-eux ont fui des rumeurs propagés par les sindumuja et maintenant ils sont entrain de payer leur ignorance, on ne leur permet pas même de rentrer au Burundi car ils sont devenus des otages des extrêmistes sindumuja. Pour les filles vivant dans ces camps c’est le cauchemar: c’est presqu’impossible de trouver une fillette de plus de 12 ans qui est encore vierge, si elles n’ont pas le sida elles sont enceintes et c’est considéré comme normal. J’invite les autorités burundaises à commande beacoup de médicaments du SIDA si elles prévoient que ces filles-femmes rentreront un jour au Burundi. Au Rwanda presque toutes les burundaises qui y se sont « réfugiées » sont des prostituées qu’on paye avec de la bière (burundaises: grandes buveuses) et un peu d’argent local.
    Qu’elles rentrent chez elles au Burundi.

    J'aime

  3. Birababaje,kuko a anyepolitike bama bafise abo bitwaza kugira ivyo bavuga canke basaba bigire inguvu,uko biri kwose abo Bakobwa bononekarira mu Rwanda n,abarundi ntawe vyoryohera kuko bishwe nabobakijije,kuko uravye abenshi muribo bahunze ibihuha vya benewabo,benshi baribasanzwe ari bantaho nikora,biruka mu Rwanda basiganwa ngo na 3eme Mandat,birababaje nimba izohera ariyo bakiri,jewe haruwambariye ko nkabanyeshule bari secondaire nkbose arukwisambanira,ubonako bamenyereye unbuzima bworoshe,utobabaza kuruha,ahabandi muri Tanzaniya birirwa nisuka kurutugu baja gucingero,bobo ingero yabo irimumaguru,birababaje.NONE HOKORWA IKI NGO UBUZIMA BWABO BWOYE KWONONEKARA??????

    J'aime

  4. Kasa, vous croyez que des milliers de burundais ont fuient à cause des rumeurs, vraiment? la vie de refugié n’est pas un luxe et on ne la vit pas par choix comme tu le sous entend. En tout cas ce qui leur arrive, le seul responsable c’est le gouvernement burundais lui qui est censé proteger et rassurer sa population sans distinction aucune!

    J'aime

  5. Ivyo muvuga vyose, banza mwibaze. Uburundi ni ubw’abarundi bose kandi nta muntu yohitamwo amagorwa abishaka. Aho kurirana n’abarira, munezerezwa n’abamerewe nabi. Ikibabaje, ni ukubura solidarité mu bavukana. Ingaruka ni abarundi, uburundi, Afrika izozishura. Har’uwonezerwa n’uko umurundi apfuye? Ingero yose ugeramwo, niyo uzosubirizwa. Imana ni Umucamanza agororoka. Atari wewe umwana wawe azokwimbura ico wabivye. Hinduka ube un citoyen responsable, ntube un citoyen abona ijoro ngo birarangiye, yabona umurango ngo birugurutse. Ikibabaje amayagwa mbonye aho haruguru yayazwe n’abantu bitwa ngo baremera. Haaaaaa, ndababaye, kwumva ico wavuze ushima amagorwa y’umurundi mugenzawe. Nawe ntihazobura umusi, nimba atari shetani izonezerezwa n’amarushwa yawe, dayimoni, irashobora kugutwenga. Poleeeeeee!!!!!, Hindukaaaaaaa!!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s