L’UPRONA fête le 56ème anniversaire de sa victoire à Kirundo

IMG-20170924-WA0015En un même jour, un seul message de l’UPRONA dans toutes les communes de Kirundo : A l’ occasion du 56ème anniversaire de sa victoire de 1961

La direction nationale du Parti UPRONA l’avait promis juste après son élection le 14 Août 2016, effectuer des visites aux Badasigana de la base en vue de renforcer le parti. Les responsables de ce parti de Rwagasore sont allés se joindre aux Badasigana de la province de Kirundo le samedi 23 septembre 2017. Et cela dans toutes les communes le même jour. Le but de cette visite importante était de participer dans les cérémonies de célébration du 56ème anniversaire de la victoire de l’UPRONA lors des élections de 1961.

Le bureau exécutif du parti était représenté au plus haut niveau. C’est notamment le Président de l’UPRONA Abel Gashatsi est allé rehausser de sa présence ces cérémonies en commune Bwambarangwe où les Badasigana s’étaient rencontré pour jubiler de joie. Le vice-président du parti Etienne Simbakira était au chef-lieu de la commune Gitobe. Quant à lui le secrétaire général Olivier Nkurunziza était au chef-lieu de la commune Kirundo.

Ces cérémonies n’étaient pas à prendre à la légère. La preuve vivante  a été la présence du Premier vice-président de la République Gaston Sindimwo, membre du conseil supérieur de l’orientation du parti UPRONA qui s’est joint aux Badasigana de la Commune Ntega.  Un autre membre du conseil supérieur qui s’est allé se joindre aux Badasigana était le Deuxième vice-président du sénat Anicet Niyongabo, qui avait rehaussé de sa présence ces cérémonies en commune Vumbi. L’Ambassadeur Aloys Rubuka ancien président de l’UPRONA et membre du conseil supérieur lui s’est était dans la commune  Bugabira. La députée de l’EALA issue de l’UPRONA Marie Claire Burikukiye était allée s’associer aux Badasigana de la commune Busoni.

Dans leurs discours ils se sont penchés sur le rassemblement des Badasigana, la cohabitation pacifique avec les membres des autres formations politiques, le point de vue de l’UPRONA sur les questions de l’actualité politique du Burundi (il s’agit notamment de la Révision de la Constitution de la République et le sort de l’Accord d’Arusha).

Vers la concrétisation de la promesse : rendre visite aux Badasigana à la base

A Bwambarangwe le président de l’UPRONA a  fait savoir que la province de Kirundo est la première à être visitée par la direction nationale comme promis depuis 2016. Et d’ajouter qu’il s’agit d’un lancement officiel des célébrations du 56ème anniversaire de la victoire de l’UPRONA  en 1961. Abel Gashatsi a pour cela demandé aux Badasigana de Bwambarangwe de se préparer pour les élections de 2020 malgré les défis multiples. Il leur a également demandé de cohabiter pacifiquement avec les membres des autres formations politiques. Quant à la question liée au projet de révision de la Constitution, le président de l’UPRONA a signalé que les responsables du parti de Rwagasore suivent de près ce processus et défend que l’esprit de l’Accord d’Arusha soit sauvegardé en toutes circonstances. Au sein des Badasigana de la commune Bwambarangwe, il n’y a plus de division, ils se sont rassemblés depuis l’année 2016. Le responsable de la Coalition Amizero y’a Barundi qui a décidé de se regagner l’UPRONA a affiché sa détermination à œuvrer jusqu’à la victoire du parti de Rwagasore en 2020.

Le rassemblement qui sauvera le parti ne sera effectif que lorsqu’il sera effectif à la base

Son Excellence Gaston Sindimwo premier vice-président de la République a quant à lui tranquillisé les Badasigana de la commune Ntega sur le processus de rassemblement qui venait de s’achever dans cette commune. Il est revenu sur leurs inquiétudes à propos de rassemblement au plus haut sommet du parti. Pour cela il leur a indiqué que le parti ne se trouve que sur la colline et les autres ne feront que suivre le mouvement. Le premier vice-président de la République a félicité les Badasigana de cette commune qui venaient d’accueillir les membres du FNL qui avaient manifesté leur volonté d’adhérer à l’UPRONA.

Rappeler l’histoire de l’UPRONA comprendre son présent

Dans toutes les communes le message de la direction nationale de l’UPRONA était le même. Tranquilliser les Badasigana sur les questions de l’actualité politique notamment sur l’implication à fond de la direction nationale. Par exemple, Olivier Nkurunziza secrétaire général de l’UPRONA qui était au chef-lieu de la province de Kirundo a retracé l’histoire de l’UPRONA  depuis son agrément dans le but de rendre les Badasigana très résistants aux conflits répétitifs qui ont caractérisé l’UPRONA durant ces dernières décennies. Et M. Nkurunziza de faire remarquer que cela a été dû au fait que depuis l’instauration du parti unique par l’Arrêté Royal en 1966, l’UPRONA  a été dirigé et représenté par des gens qui étaient normalement des adversaires de Rwagasore qui ne pouvaient par conséquent conduire le parti jusqu’à la prospérité (Histoire longue à suivre dans nos publications ultérieures).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s