Les Badasigana de la Mairie de Bujumbura sont appelés à être tolérants et à préparer les élections de 2020

IMG-20171008-WA0011Les Badasigana de la Mairie de Bujumbura sont appelés à être tolérants et à préparer les élections de 2020

C’était le samedi 7 octobre 2017 jour où en Mairie de Bujumbura le parti UPRONA a célébré le 56ème anniversaire de sa victoire lors des élections de 1961. Les cérémonies se sont déroulées en même temps dans les trois communes de la capitale Bujumbura et étaient rehaussées par les hauts dirigeants de l’UPRONA. C’était entre autre le Président du Parti Abel Gashatsi qui a rehaussé de sa présence ces cérémonies en commune Muha, le Premier vice-président de la République Gaston Sindimwo était dans sa commune natale à Mukaza et le secrétaire général de se joindre aux Badasigana de la commune Ntahangwa. Les messages de ces dignitaires étaient centrés sur différentes stratégies à mettre en œuvre pour renforcer le parti UPRONA à la base. Le seul socle de renforcement d’une formation politique.

Pour lui, le président du Parti Abel Gashatsi a appelé les Badasigana de la commune Muha de rester tolérants même quand la situation ne l’exige pas. C’est ce qui a guidé le Prince Louis Rwagasore et ses compagnons pour arriver à la victoire qui a conduit le Burundi à l’indépendance. Et d’ajouter que ce qui est important aux Badasigana actuellement c’est la préparation minutieuse des élections de 2020. Car, ce qui fera élever le parti ce sont les résultats de ces dernières. Pour cela il leur a recommandé la redynamisation des comités collinaires à la base afin d’arriver à l’objectif fixé.

Pourquoi l’UPRONA est un parti de l’Unité ?

Quant à lui le Secrétaire général de l’UPRONA Olivier Nkurunziza qui avait rehaussé de sa présence ces cérémonies en commune Ntahangwa, l’UPRONA est un parti de l’Unité. Et d’ajouter que les preuves est qu’au Burundi seul l’UPRONA  est le parti qui a été dirigé par les Hutu et les Tutsi depuis sa création. Et M. Nkurunziza de demander aux Badasigana de faire une rétrospection et d’amener la preuve du contraire jusqu’à ce jour. Il a de ce fait rappelé que les détracteurs du parti de Rwagasore collent ce parti à un nom alors qu’il a été dirigé par 18 présidents l’actuel Abel Gashatsi inclu.

Sur les questions de l’actualité politique notamment la révision de la Constitution en cours et le sort de l’Accord d’Arusha, Olivier Nkurunziza a demandé aux Badasigana de rester serein car, la direction nationale est en train de suivre de près toutes ces questions. Et d’indiquer que généralement, la politique ne se discute pas dans les rues ou dans les cabarets mais via les partis politiques reconnus.

Pour lui le Premier vice-président de la République Son Excellence Gaston Sindimwo  a demandé aux Badasigana de la commune Muha de ne plus être distraits par les rumeurs afin de ne pas participer dans les élections. Plus tôt qu’il faut renforcer la cohésion sociale afin de consolider la paix dans leurs localités afin d’arriver à un développement durable. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’UPRONA est un parti de l’Unité car celle-ci appelle le travail, la justice et le développement.

Et son Excellence Gaston Sindimwo de rappeler que quand un citoyen ne vote pas ou boycotte les élections ne fait qu’élire son concurrent. Pour cela il a appelé la jeunesse de l’UPRONA à se préparer à une compétition qui les opposera aux jeunes Imbonerakure du parti CNDD-FDD. A la fin, il y aura un faire play et le vainqueur se verra obliger d’embrasser le vaincu et vice-versa. Ce qui aidera à une éducation tolérante où les élections ne doivent en aucun cas être considérées comme un moyen de séparation mais une compétition comme d’autres.

Le premier vice-président de la République a terminé en intégrant officiellement les ex-FNL qui avaient manifesté l’intérêt d’adhérer à l’UPRONA. Ils ont été accueillis à bras ouvert.

Igor NTWARI

Publicités

2 commentaires sur “Les Badasigana de la Mairie de Bujumbura sont appelés à être tolérants et à préparer les élections de 2020

  1. De sa creation, Uprona etait de tous ethnie confondu avant l’usurpation par le groupe hima. Ils ont sali le parti comme un cochon se lave dans…. Le direction Gashatsi donne un peu d’espoir. On voit des dirigeant hutu dans des communes comme avant, les baganwas sont actifs, les Banyaruguru sont de retour. Gashatsi2020. Je demanderai au Badasigana d’applaudir le gagnant si ils perd, et laisse nos fils en dehors des conflits des ventriotes,

    J'aime

  2. Les Burundais auront atteint une maturité patriotique et politique quand sur la base des projets de société les membres de l’UPRONA voteront pour le candidat du CNDD-FDD ou les membres du CNDD-FDD voteront pour le candidat de l’UPRONA.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s