Journée internationale de la réduction des risques de catastrophes

DSC_2663«Jamais aussi bien que chez soi : réduire l’exposition aux risques et les déplacements forcés»

Le ministère de la Sécurité publique a sorti une déclaration sur la prochaine célébration de la Journée internationale de la réduction des risques de catastrophes, le mercredi 11 octobre 2017. Elle sera célébrée au Burundi le samedi 14 octobre 2017 sous le thème : «Jamais aussi bien que chez soi : réduire l’exposition aux risques et les déplacements forcés »

Dans cette déclaration, le ministre de la Sécurité publique, Commissaire de police chef Alain Guillaume Bunyoni,  a fait savoir que la Journée internationale de la réduction des risques de catastrophes est célébrée le 13 octobre de chaque année.  Au Burundi, elle sera célébrée le 14 octobre car le 13 octobre coïncide avec la commémoration de l’assassinat du héros de l’indépendance, le prince Louis Rwagasore. Elle sera célébrée sur la colline Rutambiro de la commune Mugongo Manga en province de Bujumbura. Le but de la célébration de cette journée est de sensibiliser les populations sur les mesures  de prévention des risques de catastrophes et de réduction des pertes dues aux catastrophes, a dit M.Bunyoni.

Celui-ci a indiqué que la célébration de cette Journée est une opportunité pour le gouvernement, le système des Nations unies et autres acteurs humanitaires, de promouvoir les meilleures pratiques de gestion des risques de catastrophes dans tous les secteurs de la vie du pays.

Pour mieux réduire l’exposition aux risques de catastrophes, la plateforme nationale de prévention des risques  et de gestion de catastrophes, en collaboration avec ses partenaires,  a choisi l’activité de traçage des fosses antiérosives  et la plantation des herbes fixatrices pour contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire, a dit M.Bunyoni. Cette activité qui sera menée à travers tout le pays pendant une année, vise la réduction des risques de catastrophes. Elle vient en appui au programme élargi de traçage des fosses antiérosives initié par le ministère de l’Agriculture et de l’élevage, a-t-il ajouté. Le gouvernement burundais a remercié ses amis et autres partenaires humanitaires, techniques et financiers pour leurs appuis aux efforts de la réduction des risques de catastrophes.

Martin Karabagega, http://www.ppbdi.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s