Vers le démarrage de la mise en place d’une « zone économique spéciale » sur le site de Warubondo

Warubondo 12112017 112230Le gouvernement burundais va démarrer dans un proche avenir la mise en place d’une « zone économique spéciale » sur le site de Warubondo en zone de Gatumba relevant de la commune Gatumba dans la province de Bujumbura-rural (ouest) avec l’appui de la société « Procerv » des Emirats arabes unis, a annoncé dans un communiqué de presse publié samedi Phillipe Nzobonariba, secrétaire général et porte-parole du gouvernement.

Selon le communiqué, cette décision émane d’une orientation gouvernementale tracée en fin de semaine par le gouvernement burundais délibérant en conseil des ministres sur un mémorandum signé mardi dernier entre le ministère burundais de l’Environnement et Procerv sur la mise en place d’une zone économique spéciale à Warubondo.

« Cette zone économique spéciale permettra à notre pays de se doter d’une entité territoriale déterminée géographiquement régie par une réglementation économique spécifique différente de celle du reste du pays pour attirer les investisseurs étrangers, accroître les capacités d’exportation, favoriser l’entrée des devises, favoriser la croissance économique et créer l’emploi », explique le communiqué.

Situé sur la frontière entre le Burundi et la République démocratique du Congo (RDC) avec un cadre légal mis en place en février de cette année, ajoute le communiqué, le site de Warubondo dispose aussi des atouts géostratégiques grâce à sa proximité avec les infrastructures de l’aéroport international de Bujumbura et du port de Bujumbura situé sur la rive occidentale du lac Tanganyika.

Étendu sur une superficie de 32 mille kilomètres carrés, le lac Tanganyika est riverain de quatre pays, à savoir le Burundi, la RDC, la Tanzanie et la Zambie, aujourd’hui dans une organisation d’intégration régionale africaine dénommée « Autorité du Lac Tanganyika »(ALT).

« La société PROCERV a été identifiée pour apporter son expérience dans le développement des zones économiques spéciales comme le prouve ses prestations aux Emirats arabes unis. Son expertise va permettre à ses clients de son conformer aux exigences des zones économiques spéciales répondant aux normes internationales », révèle par ailleurs le communiqué.

Le mémorandum d’entente entre l’Etat du Burundi et la société Procerv renferme des engagements des deux parties particulièrement au niveau de la feuille de route définie pour exécuter l’agenda des activités programmées sur la période allant de novembre 2017 à juillet 2018.

French.china.org.cn |  le 12-11-2017

Publicités

Une réflexion au sujet de « Vers le démarrage de la mise en place d’une « zone économique spéciale » sur le site de Warubondo »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s